11.12.2023

Politikà #34 : Présidentielle 2023, sortir de l’impasse

Le numéro 34 de la revue politique Politikà est sorti. Zoom sur les résultats de l'enquête sur le profil du dirigeant et projet de société pour Madagascar, les analyses du contexte de crise actuel et des éventuelles perspectives, les témoignages de personnalités sur la situation politique actuelle ... et bien d'autres sujets d'actualités.

Le numéro 34 du magazine Politikà sorti mi-novembre dernier fait un focus sur la présidentielle de 2023. Intitulé « Présidentielle 2023, sortir de l’impasse », le numéro revient sur les principaux résultats de l’enquête* sur le profil de dirigeant et projet de société sorti en novembre également. Les différentes initiatives et réflexions qui engagent les acteurs sur le chemin de la résolution de la crise politique actuelle sont aussi abordées sans oublier les témoignages issus d’horizons divers pour éclairer l’opinion publique sur les sujets de discorde.

Le profil du Président a été décortiqué dans la première partie du magazine. Les qualités morales et éthiques arrivent en premier comme critère. L’âge, le genre, la foi en Dieu, le background académique et le niveau d’expériences professionnelles dans le milieu politique font aussi partie des éléments qui intéressent les citoyens. L’intransigeance quant à la binationalité a été clairement exprimée. Un leadership efficace et la capacité à rassembler les citoyens autour d’une vision commune ont été évoqués parmi les attentes.

Le magazine revient sur les questions qui cristallisent les tensions politiques depuis le début de la crise. Gros plan sur les mouvements du collectif des candidats. Des propositions de solution sont aussi évoquées pour rompre la crise cyclique. De la conflictologie entre autres ou encore le dialogue entre les citoyens et les candidats à travers l’événement TAFA 2023 organisé par les organisations de la société civile en octobre dernier.

Le magazine convoque aussi des personnalités pour partager leurs points de vue sur la crise qui entrave le processus électoral. Ketakandriana Rafitoson, directrice exécutive de Transparency International – Initiative Madagascar, soulève des questions qui fâchent notamment les sources de financement des candidats et la lutte contre la corruption. Paul Rabary, président du parti Ny Fireneko et membre de la plateforme UPAR (Union des pro-Andry Rajoelina) livre son regard sur la situation actuelle et justifie son soutien au candidat Andry Rajoelina.

Dally Randriantefy, ancienne athlète de haut niveau, de son côté, parle de son engagement et partage ses réflexions par rapport à la refondation de la nation malgache. Le Président de la Commission épiscopale « Justice et paix », Monseigneur Benjamin Ramaroson, analyse le rôle de l’église dans l’actuelle situation de crise. Herilaza Imbiki, ancien garde des Sceaux et avocat général à la Cour de Cassation à la Cour suprême, apporte des éclairages sur le rôle des magistrats dans un contexte politique aussi complexe. Pr Jonah Ratsimbazafy, président du groupe d’études et de recherches sur les primates de Madagascar, partage son point de vue sur la gouvernance en général et dresse le profil du Président pour les cinq prochaines années. Il parle d’un Président qui saura sortir le pays de la dépendance.

*Cette enquête s’intéresse au profil de dirigeant que les citoyens souhaitent avoir mais aussi aux axes prioritaires qu’ils souhaitent voir dans les projets de société à mettre en œuvre pour développer le pays. L’ouvrage est sorti en novembre également.

Contact

Friedrich-Ebert-Stiftung
Madagascar

Villa Martrat, Ankadifotsy
Lot IVC 106 Ambatomitsangana
Antananarivo 101
Madagascar

+261 20 2234424
info(at)fes.mg

Notre équipe

Vers le haut